En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Deuxième édition du Hackadem à Marcoule


Le 27 septembre, 120 jeunes du lycée Albert Einstein de Bagnols-sur-Cèze ont participé à la deuxième édition du Hackadem, le hackathon numérique du démantèlement accueilli sur le site du CEA de Marcoule et accompagné par l’INSTN.


L’objectif ? Concevoir une solution qui permet de répondre à un scénario de démantèlement nucléaire préalablement défini. Des élèves de Terminale SI (Sciences de l’ingénieur) et STI2D (Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) ont travaillé toute la matinée par groupes, aidés de quatre start-up de la région Occitanie (OREKA Solutions, GAMBI-M, Innowtech, Elements Nuclear) ainsi que d’étudiants en seconde année du Master Assainissement nucléaire et valorisation des sites industriels, co-créé en 2015 par l’INSTN.

L’après-midi, les lycéens ont présenté leur projet devant un jury de professionnels, dans l’amphithéâtre de l’Institut de chimie séparative. Les groupes vainqueurs se sont vus remettre leur trophée par Anthony Cellier, Député du Gard, Jean-Yves Chapelet, Maire de Bagnols-sur-Cèze et le CEA.

Le Hackathon est un processus créatif fréquemment utilisé dans le domaine de l’innovation numérique. Il permet de se confronter à des défis techniques représentatifs de ceux rencontrés dans des situations professionnelles réelles et d’imaginer des innovations, méthodes ou approches technologiques originales pour y répondre.