L’INSTN maintient autant que possible les formations en distanciel ou en présentiel pour les enseignements pratiques. Pour nous contacter, veuillez privilégier le mail. Protocole sanitaire

L’INSTN accompagne le développement du capital humain du RJH


L’INSTN conçoit le référentiel de formation associé aux métiers de la conduite du réacteur Jules Horowitz.


Lors de la création de son réacteur nucléaire expérimental nouvelle génération, le service d’exploitation du réacteur Jules Horowitz a souhaité faire appel à l’INSTN afin de fiabiliser le référentiel de conduite de ce dernier.

Alors que débutent les essais de mise en service, il est fondamental d’identifier et cartographier les activités, les compétences qui s’y rattachent, puis planifier la formation en adéquation. Le service futur exploitant s’est donc appuyé sur le savoir-faire de l’INSTN pour co-construire ce référentiel.

En s’appuyant sur l’approche SAT (Systematic Approach to Training), l’INSTN a, dans un premier temps, validé cinq référentiels d’activité-compétences établis par le service RJH pour les métiers de la conduite (soit plus de 500 compétences !). Dans un second temps, l’INSTN a livré le référentiel de formation ad hoc, avec lesparcours de développement des compétenceset la cartographie des formations cibles (une centaine de modules a été ainsi identifiée).

« Nous avons défini un plan de formation couvrant exhaustivement toutes les compétences stratégiques, avec, à la demande du client, une optimisation du séquençage, de la mutualisation et du recyclage des formations, » témoigne Bruno Tarride en charge du pilotage de ce projet à l’INSTN. Reste à l’équipe du RJH de s’en saisir et déployer le plan de formation pour assurer les opérations dans le respect des règles de sécurité et de sureté nucléaires.

Xavier Perrette, responsable du développement et des partenariats, se réjouit de cette collaboration, et ajoute : « selon le besoin, l’INSTN peut accompagner les entreprises dans toutes les étapes du développement de leur capital humain, de la création des référentiels métier jusqu’au déploiement d’un plan de formation et le suivi des acquis d’apprentissages. »