En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

La formation du GA à nouveau reconnue par la CTI


La Commission des Titres d’Ingénieurs (CTI) a renouvelé, pour une durée de cinq ans, l’accréditation de l’INSTN à délivrer le diplôme d’ingénieur spécialisé en génie atomique.


En mai 2019, la Commission des Titres d’Ingénieurs (CTI) a renouvelé, pour une durée de cinq ans, l’accréditation de l’INSTN à délivrer le diplôme d’ingénieur spécialisé en génie atomique. Parmi les points forts relevés : « un corps professoral de haut niveau », « une formation reconnue par les industriels y compris à l’étranger », « un excellent placement des diplômés », « le suivi individualisé des élèves ». Depuis plus de 60 ans, la formation d’ingénieur spécialisé en génie atomique, s’adapte de façon continue aux besoins de la filière nucléaire en entretenant une relation étroite avec l’ensemble des donneurs d’ordres civils ou militaires (le diplôme compte 1/3 de militaires dans l’effectif de ses promotions). Parmi les dernières évolutions en date : la création d’un conseil de perfectionnement, la mise en cohérence de la maquette pédagogique avec le référentiel de compétences revu avec les professionnels ou encore l’intégration de nouvelles méthodes numériques d’apprentissage.

Les enseignements du "génie atomique" permettent aux étudiants d’acquérir des compétences dans des disciplines de haute technicité, physique des réacteurs nucléaires et fonctionnement des réacteurs à eau sous pression. Il couvre également des compétences transverses (réseau électrique, démantèlement, filières, économie du nucléaire, sciences humaines et sociales) mobilisables par l’ingénieur en génie atomique dans un contexte énergétique complexe. Forts de ces compétences, les diplômés sont considérés par les industriels du secteur comme des valeurs sures et sont recrutés à 100% à 6 mois après la diplomation.