En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Une délégation officielle en visite à l’INSTN de Marcoule


En visite sur le site INSTN de Marcoule, le secrétaire général de la préfecture du Gard a souligné le besoin en formation pour accompagner le grand carénage d’EDF.


Le 6 juin, Geneviève Castellane, vice-présidente de l'agglomération du Gard rhodanien, François Lalanne, secrétaire général de la préfecture, Sabrina Toussaint, chargée de développement de l'emploi à la Direccte(1), pour le Gard rhodanien et Michaël Pulci, délégué du préfet à Bagnols et Pont-Saint-Esprit étaient en visite au sein de l’unité d’enseignement de Marcoule, dans le Gard. Isabelle Ribet, chef de l’unité d’enseignement leur a présenté comment l’INSTN s’adapte à l’univers local dans chacune de ses implantations. Et notamment à Marcoule, où un effort particulier est réalisé pour accompagner des demandeurs d’emploi vers une insertion professionnelle, et où une expertise est développée dans les formations liées aux domaines de l’assainissement, du démantèlement nucléaire et du traitement des déchets et dont le rayonnement est local, national et international.

La délégation officielle a visité le chantier école, qui permet aux apprenants de pratiquer dans un environnement et des conditions de travail aussi proches que possible d’un chantier réel. Au cours de sa visite, M. François Lalanne a insisté sur le besoin en formation pour le chantier EDF du Triscastin : « Au Tricastin, il y en a pour huit à dix ans et pour 800 millions d’euros d’investissements pour les entreprises. Il est très important de veiller en amont au fait que les entreprises aient des opérateurs formés, » a-t-il exprimé. L’INSTN est prêt à relever ce défi.