By using this website, your accept the use of cookies for analytical purposes and relevance     Yes, I accept  No, I want to find out more
M2 FC AREVA R7 Vitrification LaHague
In summary
  • Type: Master's degrees
  • Location: Saclay

Master's degree in « Nuclear Energy »

Year 2 - Major: Fuel Cycle (FC)

PARTNER INSTITUTIONS

Partenaires diplômants : Université Paris-Saclay (Opérateurs : UPSud, ENSTA ParisTech, CentraleSupélec, INSTN, Ecole Polytechnique), Chimie ParisTech, Arts et Métiers ParisTech, Mines ParisTech, Ecole des Ponts ParisTech

OBJECTIVES

Le Master « Ingénierie nucléaire » (Nuclear Energy) a pour objectif de former des étudiants étrangers et français de haut niveau pour répondre aux besoins actuels et futurs de l’industrie nucléaire : optimisation des performances des réacteurs nucléaires actuels, conception des installations nucléaires de 3ème génération (réacteurs et usines du cycle du combustible), développements de nouveaux procédés et systèmes de 4ème génération, exploitation des installations en fonctionnement, déconstruction des installations en fin de vie, gestion des déchets.

Ouvert en 2009, ce master a été conçu avec le soutien et en concertation avec les grands acteurs du secteur (EDF, AREVA, CEA) de manière à former de jeunes ingénieurs opérationnels sur un large spectre de métiers et de futurs chercheurs souhaitant débuter leur carrière au sein d’un laboratoire de recherche.

Afin que la formation puisse satisfaire une telle diversité de débouchés, la mention comporte cinq formations scientifiques de seconde année de master (M2) spécifiques des différents métiers du nucléaire. Le Master « Ingénierie nucléaire » bénéficie ainsi d’un environnement d'établissements d’enseignement supérieur exceptionnel par la qualité et la complémentarité des recherches qui y sont menées et par la diversité des thèmes qui y sont développés (physique des réacteurs, énergie, matériaux, combustible, thermo-hydraulique, chimie des procédés, environnement, électronique, mathématiques…). Les acteurs socio-professionnels du secteur (EDF, AREVA, CEA, IRSN) participent également activement aux enseignements.

Le M2 « Cycle du combustible » (Fuel Cycle) a pour objectif de compléter la formation de chimistes et physico-chimistes par des connaissances et compétences spécifiques de ce secteur : chimie des actinides, synthèse et propriétés de matériaux pour le conditionnement des déchets, exploitation des procédés chimiques du cycle. La spécificité de ce contenu scientifique et technique n’est pas seulement liée à la nature même des éléments chimiques et matériaux manipulés, mais aussi aux contraintes de radioprotection et sûreté-criticité qui sous-tendent les choix de procédés et les stratégies de recyclage. C’est donc le couplage des disciplines « chimie » et « physique nucléaire appliquée » qui fait toute l’originalité de ce parcours.

BUSINESS SECTORS

Energie nucléaire

TYPES OF ACTIVITY

Exploitation - Maintenance
Déchets - Assainissement - Démantèlement
Recherche et développement
Conception - Construction
Etudes technico-économiques
Enseignement supérieur - Recherche
Bureau d’études - Conseil

CAREERS

Dans le domaine du cycle du combustible, industrie et recherche sont intimement mêlées. Les débouchés se trouvent donc aussi bien dans le secteur industriel que dans des laboratoires de recherche.
Le cycle du combustible fait en effet appel à une industrie de pointe où les compétences en chimie sont multiples : hydrométallurgie, pyrométallurgie, chimie des poudres, matériaux, procédés…
L’optimisation de la gestion des déchets, les exigences environnementales toujours plus poussées appellent de constantes améliorations et innovations : la recherche accompagne donc tous les maillons du cycle du combustible.

Les emplois correspondent donc à une large variété de métiers:

  • métiers associés aux étapes industrielles du cycle du combustible (extraction minière-concentration, conversion, enrichissement, fabrication assemblage, traitement du combustible usé) ;
  • métiers associés au démantèlement des installations (plus particulièrement l’assainissement) et à la gestion des déchets.

Les emplois types accessibles couvrent donc les besoins de l’industrie et de la recherche : ingénieur d'études, ingénieur d’exploitation, ingénieur de conception, chef de projet, ingénieur de recherche.

La recherche plus fondamentale irrigue aussi le secteur du cycle du combustible ouvrant la porte à des profils de chercheurs-enseignants.

ENTRANCE REQUIREMENTS
  • Etudiants issus de formations universitaires, en France ou à l’étranger, ayant validé au moins 60 ECTS de niveau master (niveau M1) en complément des 180 ECTS (niveau Licence ou Bachelor).

  • Elèves-ingénieurs en dernière année des écoles d’ingénieurs partenaires du Master et ingénieurs issus d’autres écoles d’ingénieurs en France ou à l’étranger.

Candidatures
Les inscriptions au M2 doivent être effectuées sur la plateforme de candidature en ligne de l'université Paris-Saclay

SUBJECT

Chimie
Energie, énergétique
Génie des procédés
Matériaux

TRAINING DESCRIPTION

Parce que les caractéristiques physiques et chimiques du combustible nucléaire sont étroitement liées aux propriétés du réacteur qu’il alimente, la formation comporte un enseignement de physique nucléaire appliquée. Cet enseignement permet de comprendre les stratégies de recyclage des matières nucléaires et de transmutation des actinides mineurs. Il forme également à la sûreté-criticité, aspect incontournable dans les installations du cycle. Plusieurs modules de radioprotection complètent les connaissances et compétences « nucléaires » indispensables à de futurs ingénieurs et chercheurs travaillant dans le domaine. Tous ces enseignements sont communs au parcours « Démantèlement et gestion de déchets ».

La sûreté nucléaire et la description fonctionnelle des centrales à eau légère font l’objet de deux modules d’enseignement communs à l’ensemble des cinq M2. Des conférences portant sur les aspects sociétaux et environnementaux, cruciaux dans le domaine du nucléaire, font également partie de ce bloc commun. Une large part de ces enseignements est assurée par les industriels du secteur.

Les enseignements spécifiques à ce parcours abordent l’ensemble des étapes industrielles du cycle et approfondissent les maillons du retraitement et du recyclage. Une place importante est faite à un enseignement couvrant le conditionnement des déchets et la problématique de leur entreposage et stockage. Le contrôle et le suivi des procédés existants, le développement de nouvelles voies, mettent en oeuvre des méthodes d’analyse et de modélisation. Ces aspects sont abordés dans le cadre de travaux pratiques.

Les compétences en termes de savoir-faire et savoir-être sont développées à l'occasion du stage d'une durée minimale de 20 semaines. Suivant l'orientation envisagée par l'étudiant le stage se déroule dans un laboratoire de recherche et développement ou dans l'industrie.

Des visites et voyages d’étude complètent la formation (usines AREVA NC, installations et laboratoires de recherche au CEA, CNRS, sites de l’ANDRA…).

CEA SUPPORT LABORATORIES

Départements de la Direction de l’énergie nucléaire.

CEA Marcoule :

  • Département radiochimie et procédés (DRCP)
  • Département d’études du traitement et du conditionnement des déchets (DTCD)
  • Département de technologie du cycle du combustible (DTEC)

CEA Saclay :

  • Département de physico-chimie (DPC)
  • Département des matériaux pour le nucléaire (DMN)

CEA Cadarache :

  • Département d’études des combustibles (DEC)
EXPERIMENTAL PLATFORMS

Equipements spécifiques du DPC (CEA Saclay) et du DRCP (CEA Marcoule)

TEACHING LOCATION

Saclay - Paris

TEACHING LANGUAGE

Anglais

PATHWAYS

Formation initiale

REGISTRATION FEES - TUITION FEES

Déterminés par l'Etat

CONTACTS

Year 2 - Major: Fuel Cycle (FC)

This helps check that you are not a robot.
 
Fields marked with an * are mandatory