En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Séminaire technique PVSI/INSTN : des robots pour démanteler à distance

  • Marcoule
  • Institutionnel
  • Séminaire

L’INSTN et le Pôle de Valorisation des Sites Industriels (PVSI) ont organisé, pour la troisième année consécutive, un séminaire technique le 14 février 2017 à Marcoule. Cette année, le séminaire portait sur le thème des « nouveaux outils d’intervention à distance en démantèlement nucléaire ».


C’est la troisième année que l’INSTN et le Pôle de Valorisation des Sites Industriels (PVSI) s’associent pour organiser un séminaire technique rassemblant, durant une journée, des étudiants de formations professionnelles diplômantes et des industriels sur une thématique ciblée.

Cette année le séminaire s’est déroulé le 14 février 2017 à Marcoule et avait pour thématique principale les « nouveaux outils d’intervention à distance en démantèlement nucléaire ».

Aujourd’hui, la robotique télé-opérée est un axe majeur d’innovation technologique. Elle permet d’intervenir dans des zones radioactives inaccessibles à l’homme, de réduire les doses reçues par les opérateurs et de limiter la pénibilité du travail. Les opérateurs utilisent des robots couplés à des techniques télécommandées permettant de travailler à distance suffisante des sources de rayonnement, derrière des barrières de protection biologique (murs en béton, vitres au plomb). Durant le séminaire technique, différents experts ont ainsi pu présenter les développements technologiques en cours tels que la découpe laser et des engins de téléopération de nouvelle génération, des retours d’expérience récents de plusieurs opérations télé-opérées de démantèlement en France mais aussi à l’étranger. Enfin, une large place était faite aux échanges entre les intervenants et la salle.

 

Créé en 2014, PVSI a pour objectif de valoriser l’expérience acquise en France dans le domaine du démantèlement nucléaire, afin de créer de la valeur et de l’emploi, de valoriser les technologies vers les autres secteurs économiques, et de favoriser l’accès des entreprises françaises aux chantiers d’assainissement-démantèlement en Europe et à l’international (volume d’affaires mondial estimé à 220 milliards d’euros d’ici 20 ans). PVSI englobe également de manière plus large les problématiques de dépollution des sols, déconstruction non nucléaire (aéronautique, navale) et du recyclage pour les sites industriels anciens.
Plus d’informations : http://www.pole-pvsi.com/fr/

 

Publié le 3 mars 2017