En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Mention «Biologie-Santé»

Partenaires

Partenaire diplômant : Université Paris-Saclay (Opérateurs : UPSud, ENS Cachan, UVSQ, UEVE, AgroParisTech, Ecole Polytechnique, INSTN)

Partenaires associés : Université Paris Descartes, Université Paris Diderot, Université Paris 13, UPEC, ENS Ulm, Muséum national d’Histoire naturelle, CentraleSupélec, Télécom SudParis, ENVA, SupBiotech, CFA Formasup, Université de Tours, Université de Bourgogne, Université Toulouse III, Université de Franche-Comté, Université Lille 2, Université de Freiburg

Site web

www.universite-paris-saclay.fr/fr

Contact

Vivienne Fardeau, MCF INSTN
Tél. +33 1 69 08 54 88
vivienne.fardeau@cea.fr

Objectifs

Les sciences du Vivant incluent un ensemble de disciplines fondamentales et médicales, développées sur des modèles et des problématiques variés, allant de l’échelle du génome à celle de la population. Elles utilisent cependant des concepts communs et des méthodologies complémentaires, voire des systèmes modèles identiques, pour répondre aux enjeux spécifiques de chaque domaine.

L’objectif du master mention « Biologie-Santé » est par conséquent :

  • en M1, de délivrer un socle commun en biologie dans ses aspects moléculaires, génomiques, cellulaires, physiopathologiques, à l’échelle de l’organisme et des populations,
  • en M2, de diversifier la formation pour permettre à chaque étudiant de s’intégrer avec des bases solides dans l’un des domaines de spécialisation fondamentale, finalisé ou médical.

Types d'activité

Recherche
Recherche et développement
Enseignement supérieur

Prérequis diplôme

Licence de Biologie ou Bachelor obtenu hors territoire national
Première année d’école d’ingénieur validée.

Description

La nouvelle architecture de la mention « Biologie-Santé » a été conçue pour assurer :

  • une formation fondamentale et expérimentale commune à tous les étudiants du Master en M1 sur les différents sites : identification d’un tronc commun obligatoire ;
  • une formation non tubulaire : diversification modérée de la formation en M1 permettant l’acquisition des pré-requis garantissant à tout étudiant l’accès à plusieurs spécialisations en M2, tout en maintenant l’ouverture vers d’autres champs disciplinaires ;
  • une mutualisation de l’offre tenant compte des contraintes de sites géographiques.

 Les unités d’enseignement (UE) sont regroupées en six plateformes identifiant des grands domaines des sciences de la Vie :

  • Biologie moléculaire et cellulaire
  • Microbiologie
  • Transdisciplinarité pour la biochimie et les biotechnologies
  • Sciences du végétal
  • Physiologie et physiopathologies
  • Interschool.

 Les étudiants issus d'une filière de santé valideront 35 ECTS sur la base des acquis académiques.

Chaque étudiant suivra un tronc commun au cours duquel il validera :

  • un savoir scientifique (10 ECTS de M1) en génétique, génomique, biologie cellulaire, biochimie, signalisation,
  • une compétence linguistique en anglais (5 ECTS),
  • une compétence expérimentale et expertise scientifique (10 ECTS en M1),
  • une compétence expérimentale et/ou professionnalisante (30 ECTS en M2).

 Il choisira des UE au sein d’une plateforme majeure (20 à 30 ECTS en M1) et complètera son cursus avec des UE choisies au sein d’autres plateformes, garantissant ainsi l’ouverture de son cursus (15 à 25 ECTS en M1). La combinaison de ces UE donnera systématiquement accès à plus de deux parcours de M2.

Sites d'enseignement

Paris et Ile-de-France Sud