En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Mention «Électronique, énergie électrique, automatique»

Partenaires

Partenaire diplômant : Université Paris-Saclay (Opérateurs : UPSud, ENS Cachan, CentraleSupélec, Télécom ParisTech, Télécom SudParis, UVSQ, ENSTA ParisTech, INSTN, IOGS, Ecole Polytechnique, UEVE)

Partenaires associés : CNAM, ENSIIE, ENS Rennes, ISAE, UPEC, Poznan University (Pologne), VNU-UET (Vietnam), IFSTTAR

Site web

www.universite-paris-saclay.fr/fr

Contact

Christine Parey
Tél. +33 1 69 08 74 04
christine.parey@cea.fr

Objectifs

La mention « Electronique, énergie électrique, automatique » (E3A) a pour premier objectif de donner des bases solides dans tous les domaines des sciences de l’ingénieur relevant de l’électronique, de l'énergie, des technologies de l’information et des communications (TIC) au sens large (automatique, génie informatique, communications, traitement du signal et des images).

Des parcours débutant au second semestre permettent aux étudiants de se spécialiser progressivement, dans les domaines des TIC, de la micro- et nanoélectronique, des micro- et nanotechnologies, de l’instrumentation, de la conversion et du traitement de l’énergie. En 2ème année, des formations à finalité recherche, professionnelle, ou indifférenciées donnent la « coloration » au diplôme.

Types d'activité

Recherche
Recherche et développement
Enseignement supérieur

Prérequis diplôme

Accessible de droit en M1 après une L3 correspondante.
Accessible en M1 et en M2 sur la base d’un dossier après entretien avec l’équipe de formation.

Description

Le large éventail de spécialités et parcours en 2ème année de master (M2) et d'unités d'enseignement (UE) optionnelles proposées en M1 est rendu possible grâce à un très fort adossement à la recherche, avec de nombreux laboratoires d'appui menant à la fois à des recherches fondamentales et appliquées, par de nombreux partenaires industriels et par des équipements de pointe permettant de proposer des activités pratiques de haut niveau.

Les étudiants en fin de M1 ont, via le 1er semestre, un spectre large dans les principaux domaines de l'IST-EEA – ce qui est exceptionnel en France – et un début de spécialisation par les UE optionnelles au 2ème semestre qui les aident dans le choix de leur M2.

 La mention est structurée en 23 M2, dont deux sont co-opérés par l'INSTN : « Systèmes embarqués et traitement de l’information » (SETI), « Imagerie biomédicale » (IM)

Sites d'enseignement

Paris et Ile-de-France Sud