En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Mention «Génie des procédés et bioprocédés»

Partenaires

Partenaire diplômant : Université Paris-Saclay (Opérateurs : AgroParisTech, ENSTA ParisTech, CentraleSupélec, UPSud, INSTN)

Site web

www.universite-paris-saclay.fr/fr

Contact

Pascal Dannus, Pr INSTN
Tél. +33 1 69 08 90 03
pascal.dannus@cea.fr

Objectifs

La mention de Master « Génie des procédés et bioprocédés » a pour objectif de former des professionnels exerçant un premier métier en industrie (production, ingénierie, études et recherche, développement industriel) ou préparant un doctorat. Elle permet d’acquérir des compétences transverses et une approche systémique aujourd’hui indispensables pour résoudre les problématiques pluridisciplinaires posées aux jeunes professionnels.

Les outils de base du génie des procédés sont enseignés en première année puis complétés dans un tronc commun au niveau de la seconde année. La seconde année vise l’application de ces outils à deux grands domaines : celui de la production d’énergie, intimement mêlé aux enjeux environnementaux, et celui des biotechnologies très présentes dans la production des aliments. Ainsi, deux parcours se distinguent au niveau de la deuxième année : « Procédés, énergie, environnement » et « Procédés, biotechnologies, aliments ».

La mention permet donc aux étudiants de licences scientifiques d’origines diverses d’enrichir leur formation par une approche « procédés » qu’ils pourront valoriser dans de nombreux secteurs industriels (chimie, pharmacie, production d’énergie, élaboration de matériaux, traitement de l’eau et des déchets, biotechnologies, pétrole, agroalimentaire…) et qui leur garantira une bonne adaptabilité dans leur premier emploi et au-delà.

Types d'activité

Recherche et développement
Conception - Construction
Exploitation - Maintenance
Déchets - Assainissement - Démantèlement
Bureaux d’études - Conseil

Prérequis diplôme

Licence de physique, chimie, biologie ou Bachelor obtenu hors du territoire national.
Première année d’école d’ingénieurs validée.

Description

La première année (M1) donne les bases du génie des procédés avec des cours fondamentaux (thermodynamique, transferts, mécanique des fluides, mathématiques…) et des cours « procédés » (réacteurs, techniques séparatives, modélisation, automatique, génie électrochimique,…). Des cours de mise à niveau, choisis selon l’origine de l’étudiant, permettent de compléter les prérequis quel que soit le cursus antérieur. Une première ouverture à l’entreprise est également donnée grâce à un enseignement « SHS » traité sous la forme de projets. Les compétences en termes de savoir-faire et savoir-être sont développées à l'occasion d’un stage d'une durée minimale de dix semaines.

La seconde année (M2) comporte une partie commune aux deux parcours, d'une part pour compléter les compétences en génie des procédés (simulation, contrôle commande, transferts, réacteurs polyphasés, analyse et mesure) et, d'autre part, donner une ouverture sur des notions indispensables à tout professionnel du domaine du génie des procédés (bilans carbone, gestion des risques, efficacité énergétique).

Le parcours « Procédés, énergie, environnement » complète ce socle commun par des enseignements dédiés aux techniques de production d’énergie et aux matériaux associés.

Le parcours « Procédés, biotechnologies, aliments » approfondit des notions fondamentales en biologie et biochimie.

Les compétences en termes de savoir-faire et savoir-être sont développées à l'occasion d’un stage d'une durée d’environ six mois. Suivant l'orientation envisagée par l'étudiant, le stage se déroule dans un laboratoire de R&D ou dans l'industrie.

Sites d'enseignement

Ile-de-France Sud