En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

L’INSTN maintient autant que possible les formations en distanciel ou en présentiel pour les enseignements pratiques. Pour nous contacter, veuillez privilégier le mail. Protocole sanitaire

DES DQPRM VERT ORL
En résumé
  • Type : Diplôme d'études spécialisées
  • Lieu : Saclay
  • Date de concours : 29/01/2021

Diplôme de Qualification en Physique radiologique et médicale (DQPRM)

PARTENAIRES DE LA FORMATION

Établissement diplômant : INSTN
Partenaire : SFPM (Société française de physique médicale)

OBJECTIFS

Le DQPRM a pour but de former des personnes spécialisées en radiophysique médicale (PSRM) dont la mission principale est de garantir la qualité et la sécurité de l’utilisation médicale des rayonnements ionisants.

La formation et les missions des PSRM sont définies dans l’arrêté du 6 décembre 2011 modifiant l’arrêté du 19 novembre 2004. Le DQPRM satisfait aux exigences de l’article 4 de cet arrêté et permet à ses titulaires d’exercer en milieu hospitalier en tant que personne spécialisée en radiophysique médicale.

La formation du DQPRM doit permettre à l’étudiant :

  • d'acquérir des savoirs professionnels sur les lieux de l'exercice du métier,
  • d’analyser les problèmes professionnels que la formation et la pratique devront permettre de résoudre et d’identifier les améliorations possibles
  • de réinvestir dans une pratique professionnelle les savoirs acquis dans les divers champs disciplinaires : physique des rayonnements, techniques de diagnostic et de traitement des patients, mise en œuvre des contrôles de qualité des matériels, radioprotection, biologie, anatomie du corps humain, etc.…,
  • de formuler des attentes et des besoins en termes de formation,
  • et d'une façon plus générale de découvrir le monde du travail :
  • dans sa dimension technique (par une confrontation de sa formation avec les pratiques du service…),
  • dans sa dimension humaine (par une information sur l'organisation et la vie des services, la gestion du personnel, la sécurité…),
  • dans sa dimension juridique (par une information sur les statuts de l'établissement, la sécurité et le matériel, la responsabilité des soins…),
  • dans sa relation avec son environnement (par une information sur les patients, les industriels, les laboratoires…).
  • d'analyser ses pratiques et d’identifier des axes d’amélioration avec les physiciens médicaux et les autres professionnels,
  • de participer à la vie de l’équipe pluriprofessionnelle et de l'établissement,
  • de construire son projet professionnel
  • d’élaborer un mémoire scientifique

La formation s’articule autour des compétences métier suivantes :

  • Concevoir des études permettant d’estimer les doses reçues
  • Analyser les résultats des études et concevoir des méthodes d’optimisation de la dose délivrée et de la qualité de l’image
  • Analyser les informations et traiter les données nécessaires pour optimiser la dose délivrée et la qualité de l’image
  • Conduire une démarche qualité et de prévention des risques dans son champ d’activité
  • Choisir, mettre en place et évaluer le fonctionnement des dispositifs médicaux et des équipements dans son champ d’activité
  • Communiquer, transmettre les informations et apporter son expertise
  • Organiser et superviser les activités dans son champ d’intervention
  • Evaluer et améliorer ses pratiques professionnelles
  • Former et informer
  • Rechercher, traiter et exploiter les données scientifiques, réglementaires et professionnelles
SECTEURS D'ACTIVITÉ

Santé

TYPES D'ACTIVITÉ

Technologies de la santé
Recherche et développement

INSERTION PROFESSIONNELLE

Personnes spécialisées en radiophysique médicale (radiophysiciens) chargées d'optimiser les applications médicales des rayonnements ionisants en thérapie et diagnostic dans les services de radiothérapie, médecine nucléaire ou imagerie du secteur hospitalier, public ou privé.

Taux de réussite (moyenne des cinq dernières promotions) : 96 %
Taux d'insertion professionnelle de la dernière promotion : 98 %

PRÉ-REQUIS DIPLÔME

L'admission à la formation se fait sur concours. Sont autorisées à se présenter aux épreuves du concours :

  • les personnes titulaires de l’un des diplômes de master listés en application de l’arrêté du 19 juillet 2017 ;
  • les personnes qui, en application du dernier alinéa de l’article 3 de l’arrêté du 6 décembre 2011, répondent aux conditions suivantes :
  • d’une part, être titulaire au minimum d’un diplôme de master ou d’un diplôme de niveau équivalent ;
  • d’autre part, avoir suivi une formation initiale et/ou continue, ou justifier d’une expérience professionnelle couvrant en tout ou partie les domaines de la physique des rayonnements ionisants et de la dosimétrie ainsi que le domaine des techniques d’imagerie médicale.

L’INSTN fixe les modalités pratiques de cette évaluation et admet les candidats après avoir apprécié cette adéquation à se présenter aux épreuves de sélection.

Inscription au concours 2021

Date limite de dépôt des dossiers d’inscription : 30 octobre 2020
Date du concours : 29 janvier 2021

En cas de force majeure, l’INSTN se réserve le droit de modifier la date des épreuves.

Le règlement du concours est téléchargeable dans la rubrique "documents" en bas de page.

L'inscription au concours se fait via la plateforme LMS Instart Learning

Frais de dossier

Non remboursables dans tous les cas. Paiement en ligne obligatoire pour valider l'inscription définitive.

Les candidats boursiers devront présenter l’attestation de bourse établie pour l’année universitaire en cours :

  • 60 € pour les personnes titulaires d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux : échelons 0 ;
  • 95 € pour les personnes titulaires d'une bourse d'enseignement supérieur sur critères sociaux échelons "0 plus" à 7 ;
  • 140 € pour les autres candidats.
THÉMATIQUE

Physique
Physique médicale
Radiothérapie
Dosimétrie
Imagerie
Médecine nucléaire
Radiobiologie
Radioprotection 

DESCRIPTION DE LA FORMATION

La formation est réalisée sur 28 mois. Elle comporte alternativement des périodes de cours théoriques et de stages en milieu hospitalier (trois stages de 6 mois et un stage de 4 mois).

Cours théoriques

Les cours (413,5 heures) se composent :

  • de notions générales d’anatomie, de physiopathologie, de radiobiologie, de cancérologie, de statistique et de mathématiques ;
  • de modules spécifiques de physique médicale en radiothérapie, radiologie, médecine nucléaire et radioprotection.

Ces modules peuvent être suivis indépendamment par des personnes diplômées spécialisées en radiophysique médicale, dans le cadre de la formation continue.

Première année

Nb d'heures        Matière           Unité d'enseignement
60h Tronc commun UE 1.0 – UE 1.1
79,5h Imagerie médicale UE 2.1 – UE 2.2 – UE 2.3
79,5h Médecine nucléaire UE 2.4 – UE 2.5
68,5h Radiothérapie UE 3.1 – UE 3.2

 

 

 

 

 

Deuxième année

Nb d'heures        Matière           Unité d'enseignement
55,5h Tronc commun           UE 1.2 – UE 1.3
70,5h Radiothérapie UE 3.3 – UE3.4 – UE 3.5

 

 

 

S1, S2 et S3 : 26 semaines soit 910h
S4 : 20 semaines soit 700h

Stages hospitalier

22 mois de stage (« équivalent plein temps ») doivent être effectués dans l'un des services d’accueil des étudiants : trois stages de 6 mois et un stage de 4 mois.

 

Obtention diplôme

Tous les cours dispensés à l’INSTN au cours de la formation sont obligatoires et seuls les étudiants ayant suivi et assisté à ces cours pourront passer les examens qui leur sont liés et validé le diplôme.

Des examens sont organisés en 1ère et en 2nde année.

Les examens de première année sont composés de plusieurs épreuves constituant le contrôle continu (CC).

Les examens de seconde année sont composés de plusieurs épreuves constituant le contrôle continu (CC) et d’un contrôle terminal (CT).

Contrôle continu

Le CC consiste en une pluralité d’évaluations diversifiées réparties sur l’ensemble des semaines de cours et pour l’ensemble des enseignements (qui peuvent prendre la forme de : devoirs à rendre, exposés, interrogations écrites ou orales, présence en séance de TP…) et, en tout état de cause, laissées à l’appréciation des enseignants responsables des matières concernées.

Dans le cadre du CC, une matière est validée si l’étudiant obtient une note moyenne aux UE composant la matière supérieure ou égale à 10/20, sous réserve qu’aucune note d’UE ne soit inférieure à 08/20. Dans le cas contraire, il est déclaré défaillant pour cette matière.

Dans le cas où l’étudiant obtient une note inférieure à 08/20, même si sa moyenne à la matière est supérieure à 10/20, il sera considéré défaillant à la matière à laquelle est rattachée l’UE.

Contrôle terminal

Le CT est une épreuve écrite de synthèse de seconde année obligatoire portant sur l’ensemble des compétences acquises en formation. Le CT se déroule fin octobre ou début novembre.

Une session de rattrapage est mise en place pour les sessions d’examen de première année et de deuxième année.

Taux de réussite sur 5 ans : 95 %

 

Insertion professionnelle

Données à 6 mois après la sortie du diplômes :
Prise de poste : 90%
Poursuite d’études (Thèses) : 7%
Recherche d’emploi : 3%

 

PLATEFORMES EXPÉRIMENTALES

DOSEO, plateforme des technologies pour la radiothérapie et l’imagerie (Institut CEA List).
VERT, logiciel de simulation 3D (INSTN)

SITE(S) D'ENSEIGNEMENT

Saclay

LANGUE D'ENSEIGNEMENT

Français

VOIE D'ACCÈS

Formation initiale

DROITS D'INSCRIPTION

Formation initiale - Promotion 2021-2023 :

  • 1e année : 2 300 €
  • 2e année : 1 900 €

Formation financée ou auditeur libre, nous contacter.

CONTACTS
Responsable, MCF INSTN :
  • Mme Amélie ROUE
    amelie.roue@cea.fr
    Tél. +33 1 69 08 60 83

Diplôme de Qualification en Physique radiologique et médicale (DQPRM)

Ceci permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot.
 
Les champs marqués d'une * sont obligatoires