En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Candidatures et financements

Candidatures

Pour pouvoir bénéficier d’un contrat de thèse du CEA, les candidats, qu'ils soient universitaires ou diplômés d’une grande école ou école d’ingénieur, doivent être titulaires d’un Master2 délivré par une université ou d’un diplôme leur permettant d’obtenir l’autorisation d’inscription en thèse par l’école doctorale.

Le diplôme de Master2 ainsi que l’autorisation d’inscription en thèse délivrée par l’Université doivent être obtenus avant le début du contrat.

Les candidats doivent être âgés de moins de 25 ans. Des dérogations peuvent être accordées pour prendre en compte des cursus universitaires particuliers.

L’attribution d’un contrat de thèse CEA intervient après avis favorable de la Commission de sélection présidée par le Haut-commissaire à l'énergie atomique.

En fonction du financement, certains dossiers peuvent être instruits toute l’année par le Haut-commissaire à l'énergie atomique. Tous les renseignements pourront vous être fournis par les laboratoires du CEA.

Types de financement

Différents types de financement sont mobilisés par le CEA pour les contrats de thèse. Selon le cas, le CEA est ou non l’employeur du doctorant.

  • CFR (Contrat formation par la recherche) : contrat financé à 100 % par le CEA.
    CTBU
    (Contrat de thèse sur budget unité) : contrat financé à 100 % par l’unité d’accueil du doctorant

    L’attribution des contrats CFR et CTBU intervient après avis favorable du Haut-commissaire à l’énergie atomique et de l’école doctorale partenaire.
     
  • CTCI (Contrat de thèse CEA Industrie) et CTCR (Contrat de thèse CEA Région) : contrats cofinancés à 50 % par le CEA et à 50 % par le partenaire industriel ou la Région

    Les contrats CTCI et CTCR sont attribués sur avis favorable du Haut-commissaire à l’énergie atomique et du partenaire (indutriel ou Région) sur le dossier du candidat, ainsi que de l’école doctorale partenaire.
    Pour ces deux types de contrats, une convention de partenariat est signée entre l’industriel, ou la Région, et le CEA. Cette convention fixe notamment les modalités de la collaboration et les engagements des parties (cahier des charges, suivi de la thèse, financement du programme, propriété intellectuelle, responsabilité...). Des conventions types sont proposées aux unités d’accueil sur demande auprès de l’INSTN/SFRES.

Pour les financements CFR, CTBU CTCI et CTCR :

  • le contrat de thèse est un contrat de travail de 3 ans de type CDD pour lequel le CEA est l’employeur ;
  • la rémunération mensuelle brute du doctorant est de 2 043,54 € en 1ère et 2ème années. Elle est de 2 104,62 € en 3ème année (valeurs au 1er janvier 2010 - Point = 5,52 €) ;
  • les candidats retenus sont prévenus individuellement de l’attribution de leur contrat de thèse par l’INSTN/SFRES. 
  • CCNE (Contrat CEA non employeur) : les contrats CCNE concernent les thèses dont le financement est géré par un organisme extérieur (CNRS, ADEME, INRA, INRIA, CERN...) et que le CEA finance à hauteur de 50 % du salaire du doctorant.

    La sélection des dossiers de thèse pour un contrat CCNE est réalisée suivant les mêmes critères d’excellence que pour tous les contrats de thèse CEA (évaluation par la Commission de sélection présidée par le Haut-commissaire à l’énergie atomique).