En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Sujets de thèse
Filtrer par critères

DRF : Sujet de thèse SL-DRF-17-0232

DOMAINE DE RECHERCHE
Astrophysique / Physique corpusculaire et cosmos
INTITULÉ DU SUJET Français English

Etude de l'énergie noire avec les forêts Lyman-alpha des quasars du relevé eBOSS

RÉSUMÉ DU SUJET

Les forêts Lyman-alpha des quasars sondent la densité d’hydrogène sur la ligne de visée du quasar et permettent de mesurer l’échelle des oscillations acoustiques de baryons (BAO) dans la fonction de corrélation de la densité d’hydrogène. Cette échelle BAO est une règle standard qui permet de mesurer le taux d’expansion de l’Univers et donc de contraindre les modèles d’énergie noire. L’échelle BAO a été mesurée dans la forêt Lyman-alpha pour la première fois en 2013 par SDSS III / BOSS. Dans le cadre de SDSS IV / eBOSS, on se propose dans un premier temps de mesurer la corrélation croisée entre la position des quasars et la forêt Lyman-alpha. La prise de données a commencé en 2014 et se terminera en 2019 ou 2020, ce qui permettra au doctorant de disposer de l’ensemble des donnés. Il faudra ensuite extraire l’échelle BAO de la fonction de corrélation puis utiliser ce résultat pour étudier différents modèles d’énergie sombre. Le doctorant participera également à l’élaboration de simulations de spectres de quasars avec une corrélation physique. Il faudra ensuite produire un grand nombre de simulations. Ces simulations seront développées à la fois pour eBOSS et pour Desi, qui fait partie de la génération suivante de relevés.

Le doctorant sera dans un cadre favorable car les équipes françaises (APC et CEA Saclay) ont un rôle leader au sein de SDSS sur les études Lyman-alpha. Il développera ses connaissances et capacités en cosmologie, statistique, traitement et ajustement de données, étude des effets systématiques, utilisation d’outils mathématiques comme les transformées de Fourier discrètes, et informatique: Python et éventuellement C et C++, gestion de grande quantités de données et utilisation de ferme de processeur. Il présentera ses travaux en anglais lors de téléconférences hebdomadaires et de réunions de collaboration aux Etats Unis et en Europe.

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

Le doctorant aura des bases en cosmologie et sera motivé par l’analyse de données. Une bonne maitrise de l’informatique sera un atout important. Idéalement une connaissance du langage Python, serait appréciée.

INFORMATIONS PRATIQUES
Institut de recherche sur les lois fondamentales de l'univers
Service de Physique des Particules
Groupe Bao
Centre : Saclay
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/10/2017
PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

Jean-Marc LE GOFF  

CEA
DRF/IRFU
CEA-Saclay

Téléphone : +33 1 69 08 39 62

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE
Paris-Saclay
PHENIICS
DIRECTEUR DE THÈSE

Jean-Marc LE GOFF

CEA
DRF/IRFU
CEA-Saclay