En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Pendant cette période de confinement, l’INSTN maintient autant que possible les formations prévues dans les semaines à venir en distanciel ou en présentiel pour les enseignements pratiques. Pour nous contacter, veuillez privilégier le mail. Protocole sanitaire

Sujets de thèse
Filtrer par critères

DRF : Sujet de thèse SL-DRF-21-0338

DOMAINE DE RECHERCHE
Physique du solide, surfaces et interfaces / Physique de l’état condensé, chimie et nanosciences
INTITULÉ DU SUJET Français English

Films minces d’oxynitrures multiferroïques pour une opto-spintronique intégrée

RÉSUMÉ DU SUJET

Les oxydes dopés N et/ou les oxynitrures constituent une classe de composés en plein essor présentant un large panel de propriétés utilisables, en particulier pour les nouvelles technologies de production d'énergie décarbonnées et pour l’optoelectronique. En effet, l'insertion d'azote dans le réseau cristallin d'un oxyde semiconducteur permet en principe de moduler la valeur de sa bande interdite et ainsi d'obtenir de nouvelles fonctionnalités. La production de films minces monocristallins correspondants, est un défi important. Dans ce travail de thèse, des oxydes monocristallins dopés N seront élaborés par épitaxie par jets moléculaires assistée de plasma atomique. Le BaTiO3 fournira la ferroélectricité et un spectre d'absorption favorable, tandis qu'une ferrite ferrimagnétique additionnelle, éventuellement dopée N, donnera un caractère (opto)multiferroique artificiel. Les structures résultantes seront étudiées quant à leurs caractéristiques ferroélectriques ainsi que leurs couplages magnétoélectriques et optoélectroniques en fonction du dopage N. Ces observations seront corrélées à une compréhension détaillée des structures cristallines et électroniques.

Le (la) candidate abordera l’ensemble des techniques d’ultra-vide, la croissance par épitaxie par jets moléculaires, des mesures de magnétométrie et de photo-électrolyse de l’eau, ainsi qu’un large panel de méthodes de caractérisations basées sur l’exploitation des centres rayonnement synchrotron les plus avancés.

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

Master 2 ou équivalent

INFORMATIONS PRATIQUES
Institut rayonnement et matière de Saclay
Service de Physique de l’Etat Condensé
Laboratoire Nano-Magnétisme et Oxydes
Centre : Saclay
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/10/2021
PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

Antoine BARBIER  

CEA
DRF/IRAMIS/SPEC/LNO
Alternative Energies and Atomic Energy Commission CEA/Saclay - DRF/IRAMIS/SPEC/LNO – CNRS UMR 3680, Bât. 772, Orme des Merisiers, F91191 Gif-Sur-Yvette France

Téléphone : +33 1 69 08 39 23

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE
Paris Sciences et Lettres
Physique en Île-de-France (EDPIF)
DIRECTEUR DE THÈSE

Antoine BARBIER

CEA
DRF/IRAMIS/SPEC/LNO
Alternative Energies and Atomic Energy Commission CEA/Saclay - DRF/IRAMIS/SPEC/LNO – CNRS UMR 3680, Bât. 772, Orme des Merisiers, F91191 Gif-Sur-Yvette France