En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Pendant cette période de confinement, l’INSTN maintient autant que possible les formations prévues dans les semaines à venir en distanciel ou en présentiel pour les enseignements pratiques. Pour nous contacter, veuillez privilégier le mail. Protocole sanitaire

Sujets de thèse
Filtrer par critères

DRF : Sujet de thèse SL-DRF-21-0414

DOMAINE DE RECHERCHE
Biophysique moléculaire / Sciences du vivant
INTITULÉ DU SUJET Français English

Interaction de la protéine HFq avec la membrane bactérienne et conséquences fonctionnelles sur l’export d’ARN

RÉSUMÉ DU SUJET

Hfq est un régulateur pléiotropique qui intervient dans plusieurs aspects du métabolisme de l'ARN chez les bactéries. La protéine régule notamment l'efficacité de la traduction et la dégradation des ARN chez les bactéries Gram-négatives, généralement via son interaction avec de petits ARN régulateurs. Nos résultats antérieurs ont montré que la région C-terminale de Hfq forme une structure de type amyloïde et que les fibrilles amyloïdes interagissent avec la membrane. La conséquence immédiate de cette interaction est une rupture de la membrane.

Afin d'analyser en détail ce mécanisme d'interaction, le travail du doctorant consistera à utiliser différentes approches de biophysiques dont la microscopie moléculaire et cellulaire, la diffusion de neutrons, la RMN du solide et les spectroscopies infrarouge et de dichroïsme circulaire sur synchrotron. En utilisant ces méthodes, nous avons déjà prouvé que la région C-terminale de Hfq influence l'intégrité de la membrane, ce qui entraîne la formation de trous qui pourraient avoir un rôle dans l'export d'ARN bactériens vers l'extérieur de la cellule. Nous émettons l'hypothèse que cet effet de Hfq pourrait être d’une importance primordiale dans la communication bactérienne. Le but de ce travail de thèse sera d'analyser cette nouvelle fonction possible pour Hfq.

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

Master 2 en Biochimie ou en biophysique

INFORMATIONS PRATIQUES
Institut rayonnement et matière de Saclay
Laboratoire Léon Brillouin
Groupe Biologie et Systèmes Désordonnés
Centre : Saclay
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/09/2021
PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

Véronique ARLUISON  

Université de Paris
DRF/IRAMIS/LLB/GBSD
Laboratoire Léon Brillouin
LLB - Bât.563
CEA Centre de Saclay
91191 Gif-sur-Yvette Cedex

Téléphone : +33 1 69 08 32 82

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE
Paris-Saclay
Sciences Chimiques: Molécules, Matériaux, Instrumentation et Biosystèmes (2MIB)
DIRECTEUR DE THÈSE

Véronique ARLUISON

Université de Paris
DRF/IRAMIS/LLB/GBSD
Laboratoire Léon Brillouin
LLB - Bât.563
CEA Centre de Saclay
91191 Gif-sur-Yvette Cedex