En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

L'INSTN a repris ses activités de formation continue en présentiel dans le respect des règles sanitaires et en distanciel, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'information Protocole sanitaire

Sujets de thèse
Filtrer par critères

DRF : Sujet de thèse SL-DRF-20-0683

DOMAINE DE RECHERCHE
Imagerie médicale / Sciences du vivant
INTITULÉ DU SUJET Français English

IRM de l’oxygène 17 pour la mesure du taux de consommation d’oxygène cérébral chez le rongeur : Application à l’étude de la causalité entre altérations métaboliques et pathogenèse dans la maladie d’Alzheimer

RÉSUMÉ DU SUJET

La maladie d’Alzheimer se manifeste par l’apparition de lésions histopathologiques cérébrales, agrégats de protéine tau et amyloïde-. Par ailleurs, des altérations métaboliques et vasculaires sont observées chez les patients. Cependant, la nature exacte du lien entre ces différents aspects de la maladie reste à établir, ce qui nécessite des techniques de mesure non-invasives et des modèles précliniques pertinents. L‘imagerie RMN de l’oxygène 17 (17O-MRI) est une technique récente permettant de mesurer le taux de consommation d’O2 par la mitochondrie in vivo. Par acquisition dynamique d’17O-MRI pendant l’inhalation de gaz enrichi en isotope 17 de l’oxygène (17O), il est possible de suivre l’incorporation d’17O dans l’eau produite par la chaine respiratoire mitochondriale, et de quantifier la vitesse de consommation d’oxygène (CMRO2). Ce projet de thèse porte sur le développement de la mesure de CMRO2 par imagerie de l’oxygène 17 chez le rongeur, et son application à l’étude du rôle du métabolisme mitochondrial dans la progression de la maladie d’Alzheimer. Il inclura (1) la mise au point de la mesure de CMRO2 haute résolution spatiale à 11.7 T par 17O-MRI, (2) une validation/étude de sensibilité dans des modèles de modulation de l’activité mitochondriale par intervention pharmacologique, et (3) l’étude du lien de causalité entre les altérations du métabolisme mitochondrial et amyloïde- et/ou tau grâce à des modèles murins transgéniques, et des modèles de surexpression locale induite par injection de vecteur viral.

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

Physicien/ Chimiste / Ingenieur

INFORMATIONS PRATIQUES
Institut de biologie François JACOB
MIRCEN
Laboratoire des Maladies Neurodégégératives
Centre : Saclay
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/09/2020
PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

Celine Baligand  

CEA
DRF/JACOB/MIRCEN/LMN
18 route du panorama
MIRCen bâtiment 61
92260 Fontenay-aux-roses

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE
Paris-Saclay
Physique et Ingénierie: électrons, photons et sciences du vivant (EOBE)
DIRECTEUR DE THÈSE

Julien Valette

CEA
DRF/JACOB/MIRCEN/LMN
CEA Fontenay-aux-Roses
Bâtiment 61
18 route du panorama
92 265 Fontenay-aux-Roses cedex