En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Pendant cette période de confinement, l’INSTN maintient autant que possible les formations prévues dans les semaines à venir en distanciel ou en présentiel pour les enseignements pratiques. Pour nous contacter, veuillez privilégier le mail. Protocole sanitaire

Sujets de thèse
Filtrer par critères

DRF : Sujet de thèse SL-DRF-21-0404

DOMAINE DE RECHERCHE
Matière molle et fluides complexes / Physique de l’état condensé, chimie et nanosciences
INTITULÉ DU SUJET Français English

Métamatériaux hiérarchiques à base de nanocomposites polymères

RÉSUMÉ DU SUJET

La réduction de la densité des matériaux est une des voies privilégiées pour réduire notre empreinte énergétique. Une des solutions consiste à remplacer les matériaux massifs par des micro-réseaux. Parmi ceux-ci, les structures d’architecture aléatoire et hiérarchique inspirées de la structure osseuse possèdent les meilleurs atouts avec des réponses mécaniques isotropes et des résistances à la rupture accrues tout en répondant aux enjeux de l’économie circulaire. Peu consommateurs de matière, ces métamatériaux sont fabriqués par impression 3D et peuvent être compactés en fin de vie. Parmi toutes les technologies de fabrication, l’impression par polymérisation UV de résine liquide organique est la plus prometteuse. Ces résines peuvent être chargées de nanoparticules afin de moduler les propriétés des métamatériaux ou servir de précéramiques. Malheureusement cette fabrication est actuellement consommatrice de solvant organique et souvent empirique car dépendant de procédures d’impression par essai-erreur.

La thèse proposée ici consiste à mettre au point l’impression de structures en microréseaux composites depuis la formulation de la résine jusqu’à l’étude des propriétés mécaniques en passant par l’étape d’impression et de post-traitement. Par cette étude multidisciplinaire allant de la molécule chimique à la physique statistique, il s’agira de faire le lien entre la science et la technologie et créer les données de base à un jumeau numérique. La thèse s’attachera en particulier à étudier la formulation de résine lavable à l’eau de type acrylate additionnée de nanoparticules de silice modèle synthétisés au laboratoire et ses répercussions sur les objets imprimés massifs ou structurés. Ceci permettra de mieux appréhender l’ensemble des processus et fournira des données de base sur les propriétés d’élasticité et résistance à la rupture qui serviront de socle à la modélisation numérique.

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

Master chimie, matériau, ingénieur chimiste

INFORMATIONS PRATIQUES
Institut rayonnement et matière de Saclay
Service Nanosciences et Innovation pour les Materiaux, la Biomédecine et l’Energie
Laboratoire Interdisciplinaire sur l’Organisation Nanométrique et Supramoléculaire
Centre : Saclay
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/09/2021
PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

Valérie GEERTSEN  

CEA
DRF/IRAMIS/NIMBE/LIONS
CEA/Saclay
Bât.546, Pce 32
91191 Gif-sur-Yvette Cedex

Téléphone : +33 6 43 36 05 45

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE
Paris-Saclay
Sciences Chimiques: Molécules, Matériaux, Instrumentation et Biosystèmes (2MIB)
DIRECTEUR DE THÈSE

Patrick GUENOUN

CEA
DRF/IRAMIS/NIMBE/LIONS
Patrick Guenoun
Laboratoire Interdisciplinaire sur l’Organisation Nanométrique et Supramoléculaire (LIONS)
IRAMIS/NIMBE/LIONS
CEA Saclay, Bât.125, p.243
91191 Gif-Sur-Yvette Cedex