En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Pendant cette période de confinement, l’INSTN maintient autant que possible les formations prévues dans les semaines à venir en distanciel ou en présentiel pour les enseignements pratiques. Pour nous contacter, veuillez privilégier le mail. Protocole sanitaire

Sujets de thèse
Filtrer par critères

DRF : Sujet de thèse SL-DRF-21-0424

DOMAINE DE RECHERCHE
Matière molle et fluides complexes / Physique de l’état condensé, chimie et nanosciences
INTITULÉ DU SUJET Français English

Modélisation numérique de la digestion enzymatique humaine à partir de données expérimentales

RÉSUMÉ DU SUJET

Cette thèse se place dans le cadre d’une collaboration entre le LLB (CEA/CNRS) et l’INRAE, sur l’étude de l’influence de la structure des aliments sur leur cinétique de digestion, en partenariat avec le synchrotron Soleil (lignes DISCO et SWING) le CEA-SHFJ (IR4M, imagerie IRM) et l’université de Bangor, UK (CS Dpt). De nombreuses données ont été collectées grâce à des expériences in vitro et in vivo. Le suivi in vitro a couplé échelles grandes (rhéologie), intermédiaires (microscopies) et nanométriques (SANS-SAXS) sur différents aliments, dont les gels de protéines végétales. L’imagerie médicale in vivo (IRM du tube digestif) a permis de suivre à l’échelle macroscopique la position d’aliments (pois) dans l’estomac et le haut de l’intestin. Nous souhaitons valoriser ces données par un modèle numérique fondé sur une approche multi-agents de réaction-diffusion. Un tel schéma permettra (i) de combiner des effets à différentes échelles, (ii) de rendre compte de l'hétérogénéité, spatiale et temporelle, intrinsèque à la digestion et (iii) d’intégrer différents types d’incertitude (liée aux données, au modèle, à l’algorithmique numérique, aux paramètres inconnus). L’approche qui sera étudiée utilisera différentes techniques d’IA et d’apprentissage interactif pour relier le cadre « in silico » aux données. L’idée est alors de pouvoir évaluer numériquement, en rapport avec les données expérimentales, différentes hypothèses sur les mécanismes de digestion humaine.

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

Bonnes compétences en informatique et programmation (python, matlab), apprentissage, IA, optimisation, deep learning, modèles à base d’agents (bibliothèques keras, tensorflow, pytorch ou similaire). Des connaissances en physique des rayonnements, en mo

INFORMATIONS PRATIQUES
Institut rayonnement et matière de Saclay
Laboratoire Léon Brillouin
Groupe de Diffusion Neutron Petits Angles
Centre : Saclay
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/10/2021
PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

Fabrice COUSIN  

CEA
DRF/IRAMIS/LLB/MMB
Laboratoire Léon Brillouin
UMR12 CEA-CNRS,
Bât. 563 CEA Saclay
91191 Gif sur Yvette Cedex,
France

Téléphone : +33 1 69 08 67 73

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE
Paris-Saclay
Sciences Chimiques: Molécules, Matériaux, Instrumentation et Biosystèmes (2MIB)
DIRECTEUR DE THÈSE

Evelyne LUTTON

INRAE
UMR MIA 518
LLB UMR12 CEA CNRS
CEA/Saclay Bat 563
91191 Gif sur Yvette