L’INSTN maintient autant que possible les formations en distanciel ou en présentiel pour les enseignements pratiques. Pour nous contacter, veuillez privilégier le mail. Protocole sanitaire

Sujets de thèse
Filtrer par critères

DRF : Sujet de thèse SL-DRF-21-0870

DOMAINE DE RECHERCHE
Astrophysique / Physique corpusculaire et cosmos
INTITULÉ DU SUJET Français English

ORIGINE ET DYNAMIQUE DES AMAS DE PROTO-ETOILES

RÉSUMÉ DU SUJET

Il semble maintenant établi que la grande majorité des étoiles se forment en groupes ou en amas. Il se peut que le Soleil se soit lui-même formé dans un amas. Cependant, les modèles théoriques actuels de formation de proto-étoiles se limitent souvent à la formation d’étoiles individuelles au sein de coeurs denses isolés. Ces modèles n'expliquent pas la distribution en masse des étoiles (i.e., l'« IMF », qui semble quasi-universelle) et ne prennent pas en compte les effets dynamiques (interactions, collisions ...) qui peuvent jouer un rôle critique dans les amas d’étoiles en formation. Pour comprendre l'origine de la masse des étoiles et les conditions dans lesquelles s’est formé notre système Solaire, il est important d’étudier en détail les propriétés des amas de proto-étoiles en cours de formation, notamment leur dynamique, et les effets collectifs dans le processus de formation stellaire, à l’échelle des nuages moléculaires les plus proches qui fournissent de véritables laboratoires.

C'est l'objectif de la thèse proposée qui comprendra quatre volets :

1) L’exploitation sytématique du contenu proto-stellaire de la base de données du relevé de la Ceinture de Gould avec Herschel (HGBS; http://gouldbelt-herschel.cea.fr/archives).

2) L’exploitation de la base de données Gaia pour quantifier la statistique des mouvements propres et donc la dynamique des étoiles jeunes dans les mêmes nuages.

3) L’utilisation d’observations millimétriques complémentaires avec les télescopes de l’IRAM pour étudier la cinématique du gaz et estimer les mouvements relatifs des proto-étoiles et coeurs proto-stellaires.

4) La comparaison des contraintes observationnelles à des simulations numériques.

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

Master d'une école doctorale d'astronomie et/ou d'astrophysique

INFORMATIONS PRATIQUES
Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’univers
Direction d’Astrophysique
Laboratoire d’études de la formation des étoiles et du milieu interstellaire
Centre : Saclay
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/10/2021
PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

Philippe ANDRÉ  

CEA
DRF/IRFU/DAp/LFEMI
CEA/Saclay
Laboratoire AIM (Astrophysique)
Orme des Merisiers - Bât. 709
91191 Gif-sur-Yvette Cedex

Téléphone : +33 1 69 08 92 65

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE
Paris-Saclay
Astronomie et Astrophysique d’Île de France
DIRECTEUR DE THÈSE

Philippe ANDRE

CEA
DRF/IRFU/DAp/LFEMI
Orme des Merisiers, bât.709