En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Pendant cette période de confinement, l’INSTN maintient autant que possible les formations prévues dans les semaines à venir en distanciel ou en présentiel pour les enseignements pratiques. Pour nous contacter, veuillez privilégier le mail. Protocole sanitaire

Sujets de thèse
Filtrer par critères

DRF : Sujet de thèse SL-DRF-21-0406

DOMAINE DE RECHERCHE
Chimie physique et électrochimie / Physique de l’état condensé, chimie et nanosciences
INTITULÉ DU SUJET Français English

Profils métabolomiques par RMN à sensibilité augmentée, à base de parahydrogène

RÉSUMÉ DU SUJET

La métabolomique est la science qui a trait à l’analyse des métabolites, petites molécules (moins de 1500 Da) présentes dans les organismes. Elle permet de comprendre le fonctionnement de ces organismes, et de détecter, identifier voire quantifier des métabolites qui signent un état pathologique ou un stress particulier. La Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) est une technique complémentaire de la spectrométrie de masse (SM) pour analyser des mélanges complexes de métabolites. Cependant, du fait de sa faible sensibilité, la RMN n’est pas autant utilisée que la SM. Il existe différentes techniques d’augmentation du signal RMN. L’une d’elle tire parti des propriétés particulières du parahydrogène, un isomère de spins du gaz dihydrogène. Dernièrement, une méthode, nommée SABRE-Relay et fondée sur le parahydrogène, a été inventée. Elle permet, en milieu aprotique, d’augmenter l’intensité des signaux RMN de toute molécule comportant au moins un proton labile.

La thèse consiste à développer la méthodologie de la technique SABRE-Relay lorsqu’elle s’applique à des extraits métaboliques cellulaires ou à des biofluides, une grande proportion de métabolites comportant au moins un proton labile. L’objectif est de proposer de nouveaux profils métaboliques, offrant une plus grande sensibilité et une certaine spécificité par rapport aux profils classiques par RMN, pour une meilleure détection, identification voire quantification des solutés présents.

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

Master en chimie ou en physique, avec une formation en RMN, et si possible en métabolomique, chimiométrie

INFORMATIONS PRATIQUES
Institut rayonnement et matière de Saclay
Service Nanosciences et Innovation pour les Materiaux, la Biomédecine et l’Energie
Laboratoire Structure et Dynamique par Résonance Magnétique (LCF)
Centre : Saclay
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/10/2021
PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

Gaspard HUBER  

CEA
DRF/IRAMIS/NIMBE/LSDRM
Laboratoire de Structure et Dynamique par Résonance Magnétique
DRF / IRAMIS / NIMBE
Bâtiment 125 - PC n°9
CEA Saclay
91191 Gif-sur-Yvette Cedex
FRANCE

Téléphone : +33 1 69 08 64 82

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE
Paris-Saclay
Sciences Chimiques: Molécules, Matériaux, Instrumentation et Biosystèmes (2MIB)
DIRECTEUR DE THÈSE

Gaspard HUBER

CEA
DRF/IRAMIS/NIMBE/LSDRM
Laboratoire de Structure et Dynamique par Résonance Magnétique
DRF / IRAMIS / NIMBE
Bâtiment 125 - PC n°9
CEA Saclay
91191 Gif-sur-Yvette Cedex
FRANCE