En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Coronavirus - A partir du lundi 16/03/2020, l'INSTN est fermé jusqu’à nouvel ordre Informations

Sujets de thèse
Filtrer par critères

DRF : Sujet de thèse SL-DRF-20-0793

DOMAINE DE RECHERCHE
Chimie / Physique de l’état condensé, chimie et nanosciences
INTITULÉ DU SUJET Français English

Surfaces greffées de polymères bioactifs pour limiter la résistance des bactéries

RÉSUMÉ DU SUJET

Les bactéries sont omniprésentes dans notre environnement qu’il soit naturel, industriel, médico-hospitalier… Leur présence n’est généralement pas néfaste, elle peut même être bénéfique. Néanmoins, certaines d’entre elles étant pathogènes, elles peuvent représenter un véritable danger pour l’homme et être à l’origine de problèmes sanitaires et de santé publique parfois sévères. Maîtriser cette flore microbienne ainsi que son développement restent aujourd’hui encore de véritables challenges dans différents secteurs d’applications.

De très récentes études ont montré qu’après seulement quelques heures d’adhésion à la surface des supports récepteurs, les bactéries étaient capables de « sentir » le contact avec les surfaces et de modifier leur protéome. Parmi les protéines sur ou sous exprimées, certaines sont impliquées dans la réactivité des bactéries aux antimicrobiens. Ces données originales pourraient expliquer certains des phénomènes de résistance aujourd’hui observés. Quelles sont les caractéristiques de surfaces impliquées dans ces évolutions physiologiques ? Voilà une question centrale à laquelle il est aujourd’hui essentiel d’apporter des éléments de connaissances et de réponses pour pouvoir, à terme, intervenir sur le choix des surfaces au contact ou sur les modifications de surfaces à réaliser (implants, environnement médico-hospitalier, etc..).

La thèse proposée sera donc centrée sur la conception de surfaces modifiées par des polymères déjà étudiés précédemment (projet ANR BRICAPAC), montrant des interactions fortes avec les bactéries et un effet bactériostatique modulable. Ici, on va chercher à mieux comprendre l’impact de telles interactions en modifiant les paramètres physico-chimiques de la couche polymère. On cherchera également à greffer d’autres types de polymères avec par exemple des charges différentes ou à former des copolymères amphiphiles ou ampholytes. Des surfaces 3D seront également greffées (à partir de nanoparticules) afin d’étudier l’impact des interactions en solution. Enfin, des surfaces nanostructurées à motifs définis pourront être obtenues à partir de polymères ou de nanoparticules greffées, grâce aux techniques d’impression jet d’encre. Ces nouvelles surfaces devraient permettre d’identifier les facteurs à l’origine des adaptations précédemment discutées (composition chimique, forces d’adhésion bactéries/surfaces, contraintes mécaniques…). La thèse proposée concernera donc l’étude de la réactivité aux agents antimicrobiens des bactéries, pathogènes ou non, après adhésion à ces surfaces. Elle sera réalisée en étroite collaboration avec une équipe partenaire spécialisée dans l’étude de la bioadhésion et de la réactivité des bactéries fixées (AgroParisTech INRA, UMR GMPA, Massy).

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

Profil chimiste avec mineure ou intérêt en biologie

INFORMATIONS PRATIQUES
Institut rayonnement et matière de Saclay
Service Nanosciences et Innovation pour les Materiaux, la Biomédecine et l’Energie
Laboratoire Innovation, Chimie des Surfaces Et Nanosciences
Centre : Saclay
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/10/2020
PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

Geraldine CARROT  

CEA
DRF/IRAMIS/NIMBE/LICSEN
Bat 466
CEA/Saclay

Téléphone : +33 1 69 08 41 47

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE
Paris-Saclay
Sciences Chimiques: Molécules, Matériaux, Instrumentation et Biosystèmes (2MIB)
DIRECTEUR DE THÈSE

Geraldine CARROT

CEA
DRF/IRAMIS/NIMBE/LICSEN
Bat 466
CEA/Saclay