En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Coronavirus - A partir du lundi 16/03/2020, l'INSTN est fermé jusqu’à nouvel ordre Informations

Sujets de thèse
Filtrer par critères

DRF : Sujet de thèse SL-DRF-20-1020

DOMAINE DE RECHERCHE
Matière ultra-divisée, physico-chimie des matériaux / Physique de l’état condensé, chimie et nanosciences
INTITULÉ DU SUJET Français English

Transitoires non cristallins lors de la formation des ciments : effet indésirable ou chance à saisir ?

RÉSUMÉ DU SUJET

Un des grands objectifs scientifiques et techniques du siècle est le démantèlement des centrales nucléaires. Aujourd’hui, pour conditionner les déchets de faible et moyenne activité issus de ces chantiers, on utilise des ciments silico-calciques usuels. Mais cette approche doit relever deux défis : i) la lutte contre le réchauffement climatique impose à l’industrie cimentière une réduction de l’empreinte carbone. Il faut donc anticiper le remplacement par des ciments de nouvelle génération, et ii) les effluents à traiter gagnent en complexité et en variabilité. Il faut donc améliorer la robustesse des formulations cimentaires et leur flexibilité.

Pour relever ces deux défis, cette thèse portera sur une nouvelle génération de ciments, et visera la compréhension et la maîtrise des mécanismes de cristallisation même en présence d’additifs extérieurs. L’originalité essentielle de ce projet est de prendre en compte les transitoires non cristallins qui se forment lors de la prise des ciments. Ces transitoires non cristallins, mis au jour très récemment, perturbent gravement la vision classique de la cristallisation. De plus ils sont suspectés de favoriser ou défavoriser la séquestration des effluents, selon les cas. Cette thèse fera notamment usage d’expériences de pointe en synchrotron (ESRF, SOLEIL) pour obtenir des caractérisations structurales aux échelles de temps et de taille pertinentes pour la nucléation cristalline (<1s, <1nm).

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

physique expérimentale et/ou chimie des solutions

INFORMATIONS PRATIQUES
Institut rayonnement et matière de Saclay
Service Nanosciences et Innovation pour les Materiaux, la Biomédecine et l’Energie
Laboratoire Interdisciplinaire sur l’Organisation Nanométrique et Supramoléculaire
Centre : Saclay
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/11/2020
PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

Jean-Baptiste CHAMPENOIS  

CEA
DEN/DE2D/SEAD/LCBC
Laboratoire d’étude des Ciments et Bitumes pour le Conditionnement
CEA Marcoule
DE2D/SEAD/LCBC – Bât. 37
BP17171
30207 Bagnols-sur-Cèze Cedex

Téléphone : +33 4 66 33 90 60

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE
Paris-Saclay
Sciences Chimiques: Molécules, Matériaux, Instrumentation et Biosystèmes (2MIB)
DIRECTEUR DE THÈSE

David CARRIÈRE

CEA
DRF/IRAMIS/NIMBE/LIONS
DSM/IRAMIS/NIMBE/LIONS
Bât.546
91191 Gif-sur-Yvette