En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

L'INSTN a repris ses activités de formation continue en présentiel dans le respect des règles sanitaires et en distanciel, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'information Protocole sanitaire

Sujets de thèse
Filtrer par critères

DRF : Sujet de thèse SL-DRF-20-0266

DOMAINE DE RECHERCHE
Biologie végétale / Sciences du vivant
INTITULÉ DU SUJET Français English

Une nouvelle voie de signalisation cellulaire connectant photosynthèse et tolérance des plantes aux stress climatiques

RÉSUMÉ DU SUJET

De nombreuses conditions environnementales défavorables (sécheresse, chaleur, attaques de pathogènes, …) conduisent à la production d’espèces réactives de l’oxygène dans les chloroplastes des plantes, en réponse à l’inhibition de la photosynthèse et la pression d’excitation exercée sur les photosystèmes. Parmi ces espèces réactives, l’oxygène singulet (1O2), généré au niveau du centre réactionnel du photosystème II, est particulièrement aggressif, oxydant rapidement les macromolécules présentes dans son environnement immédiat, et il a été identifié comme la principale cause des dommages photo-oxydant dans les feuilles végétales. Les molécules de ß-carotène localisées dans le centre reactionnel du photosystème II sont des cibles privilégiées d’oxydation par l’oxygène singulet, résultant en la formation de divers dérivés oxydés (apocarotenoïdes). Les plantes ont développé des mécanismes de perception de ces métabolites, qui régulent l’expression de gènes mettant en place des mécanismes de défense et réduisant les effets dommageables des contraintes du milieu. Un de ces apocaroténoïdes-signal, l’acide ß-cyclocitrique, augmente fortement la tolérance des plantes à la sécheresse lorsqu’il est appliqué par l’arrosage, offrant d’importantes perspectives agronomiques. Ce projet de doctorat vise à identifier les voies de signalisation de ces apocaroténoides et leur modes de protection. Ce projet fournira les bases scientifiques pour l’exploitation des propriétés uniques de ces apocarotenoides bioactifs et le développement de nouveaux agents phytoprotecteurs. L’acide ß-cyclocitrique et les molécules apparentées peuvent fournir de nouvelles solutions durables pour augmenter la résistance des plantes à la sécheresse et à d’autres contraintes climatiques qui, dans le contexte du changement climatique global, deviennent de plus en plus menaçantes pour les cultures et les écosystèmes.

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

Biologie végétale, biologie moléculaire, biochimie vegétale

INFORMATIONS PRATIQUES
Institut de Biosciences et Biotechnologies d’Aix Marseille
Service de Biologie Végétale et de Microbiologie Environnementale
Laboratoire de Biologie du Développement des Plantes
Centre : Cadarache
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/10/2020
PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

Michel Havaux  

CEA
DRF/BIAM/SBVME/LBDP
CEA/Cadarache
BIAM/SBVME
UMR 7265 CNRS-CEA-Aix Marseille Université
Laboratoire d’Ecophysiologie Moléculaire des Plantes
F-13108 Saint-Paul-lez-Durance

Téléphone : +33 4 42 25 74 76

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE
Aix-Marseille Université
Sciences de la Vie et de la Santé - Aix-Marseille Université -
DIRECTEUR DE THÈSE

Michel Havaux

CEA
DRF/BIAM/SBVME/LBDP
CEA/Cadarache
BIAM/SBVME
UMR 7265 CNRS-CEA-Aix Marseille Université
Laboratoire d’Ecophysiologie Moléculaire des Plantes
F-13108 Saint-Paul-lez-Durance